Rail / SNCF
© Getty Images

Rail / SNCF

De nouvelles voies sont possibles !

Vers des solutions de rupture

Le rail est fortement concerné par la « révolution numérique ». Certaines nouvelles technologies portent sur une sécurité plus efficiente et les évolutions nécessaires pour garantir une gestion ferroviaire plus durable et plus respectueuse des besoins des passagers.

La SNCF vise à trouver des solutions de rupture à l’horizon de 2022, et le spatial fait partie des pistes privilégiées. Dans cette perspective, la SNCF et le CNES sont liés par une convention de partenariat depuis déjà 2016.

Mobilité

La plus-value du spatial

La localisation du train devient critique en ce qui concerne le flux sécurisé des trains sur une ligne. Actuellement la localisation critique est un système qui s’appuie sur un ensemble de balises physiques régulièrement disposées le long des voies. Ce système est très lourd à maintenir et représente un poste financier très important.

La miniaturisation de centrales inertielles très précises, une connaissance cartographique tenant compte des risques d’obstacles et une référence GNSS comme l’offre EGNOS ou le PPP participeront à la solution.

L’autonomie des trains est aussi une voie analysée par la SNCF pour optimiser les coûts liés au recours à l’humain, limiter les erreurs et maximiser la disponibilité et la qualité de service. Pour assumer cette nouvelle fonction, la locomotive peut être équipée de capteurs lui donnant toutes les informations sur la conduite et les risques à court terme.

Avec une télécommunication active même dans les zones dites blanches (assurée par satellite) et une recherche des nouveaux obstacles à moyen terme (tenant compte de l’inertie de freinage des trains), cette autonomie est envisageable.

Les risques de dégradation du réseau du fait des évolutions de l’environnement (glissements de terrain, érosion…) dues à l’activité humaine, aux conditions météorologiques… sont fréquents et importants.

La télédetection permet d’analyser -voire diminuer- le risque d’impacts de ces phénomènes locaux sur l’état du réseau.

Des projets concrets menés avec nos partenaires

Des actions en visibilité impliquant directement le CNES :

  • Train autonome par conduite à distance : TC Rail – essais en fin d’année 2020
  • Système de localisation et de contrôle de train : Loc4Rail – fin en 2022
  • Cartographie pour une localisation intègre
  • Surveillance des infrastructures ferroviaires :
    • GT Altametris/SNCF Réseau/CNES
      Orientation pour un outil de suivi de l’évolution de l’occupation du sol autour des voies
    • Application avec Tre Altamira
      Mouvements lents du sol (dissolution du gypse au long de la ligne EOLE).
Picto projets partenaires

Stratégie

Pour la SNCF, il s’agit d’engager des démonstrations ou des mises en place des solutions crédibles et utilisables et de choisir entre elles. Le CNES participe à plusieurs de ces « essais » dont TCRail, Loc4Rail …. et met à contribution son expertise du spatial.

Le réseau ferroviaire européen étant un maillage d’acteurs nationaux, les évolutions envisagées doivent être cohérentes avec celles des autres pays. Un développement à l’international est recommandé pour partager les solutions :

  • la Deutche Bahn (DB) ainsi que les compagnies ferroviaires suisses, autrichiennes… sont des partenaires à privilégier
  • au niveau du spatial, le DLR et le CNES doivent travailler ensemble

Acteurs

  • Les opérateurs du rail sont les premiers concernés. Les solutions système envisagées sont portées par la SNCF, la DB, SBB, CAF… et leurs filiales par exemple Altametris et SNCF pour le suivi de l’état du réseau.
  • Les agences du spatial que sont le CNES et le DLR,
  • Les industriels du spatial impliqués dans Galileo/EGNOS : TAS, ADS
  • Les développeurs de solutions comme GEOFLEX (PPP), Spetentrio, GEOSAT, Tre Altamira…
  • Des entreprises indirectement impliquées comme iXblue, dont les centrales inertielles sont dépendantes de la solution GNSS
Idéation

Votre interlocuteur rail

Eric accompagne toutes les mobilités, avec lui vos projets iront bon train ! N'hésitez pas à nous écrire, nous lui transmettrons votre demande.

Eric
Eric, votre référent mobilité