Accès à la donnée spatiale

Accès aux données spatiales

Une utilisation facilitée

Les usages du spatial en plein essor

Les usages du spatial à des fins sociétales et économiques expérimentent un essor fabuleux. Cet engouement est dû à la concurrence de plusieurs facteurs : la place prépondérante du numérique dans nos sociétés (smartphones, dématérialisation, IOT…), une démocratisation massive dans l’accès aux données satellitaires, une croissance exponentielle des données disponibles, la capacité à traiter et combiner ces avalanches d’informations…

Eolab - Le laboratoire d'observation de la Terre du CNES

Des données gratuites

Véritable encouragement aux usages du spatial, aussi bien pour l'écosystème existant que pour les acteurs « hors-spatial », l’Union Européenne offre la gratuité des données de ses deux programmes phares :

D’autres types d’images à très haute résolution, jusque-là payantes, peuvent également être désormais utilisées gratuitement sous certaines conditions (par les institutionnels, pour des usages R&D ou des démonstrateurs innovants…).

Depuis la mise en place d’une politique d’ouverture de données images et de promotion de leurs usages, de nombreuses entreprises s’en sont saisi pour inventer des procédés nouveaux dans de nombreux domaines (agriculture, mobilité, tourisme, environnement, aménagement…). Ceci se traduit par l’arrivée sur le marché de nouveaux produits et services, et par l’ouverture de perspectives et marchés supplémentaires pour nos acteurs industriels.

Data Terra

Une infrastructure de recherche pour accéder aux données spatiales et in-situ du système Terre

La plus grande partie des données spatiales en France au niveau scientifique sont conservées dans 4 pôles de données :

  • Theia : pour les données sur les surfaces continentales
  • Aeris : pour les données sur les données atmosphériques
  • Odatis : pour les données liées à la mer, l’océan
  • ForM@ter : pour les données à la Terre en tant que planète (champs de gravité, magnétique …)

Le Dispositif DINAMIS, qui fédère et organise l'accès institutionnel aux images Pléiades et Spot 6-7, a regroupé ces 4 pôles dans une Infrastructure de Recherche : Data Terra, qui récupère des données de niveau de traitement « 2 » : déspécialisées et dans des repères géographiques habituels.

Data Terra recueille ou permet de recueillir des données acquises dans le cadre du programme européen Copernicus, ses services de base et les DIAS (Data and Information Access Services) qui valorisent les solutions avec les données Copernicus.

Le Dispositif DINAMIS a également mis en ligne un catalogue de données unifié.

¨PEPS

la Plateforme d'Exploitation des Produits Sentinel du CNES

En attendant la disponibilité de ces centres DIAS, le CNES met à disposition en France les données de Copernicus au travers de PEPS, la Plateforme d'Exploitation des Produits Sentinel.

Les missions sur lesquelles le CNES a participé (nationales ou internationales) participent à la fourniture des données pour Data Terra mais aussi des données acquises par des scientifiques (comme par exemple les données LandSat).

Exemple de la transformation des données par les différents acteurs

Dans l’exemple fourni, les données acquises des satellites Sentinel 2 de Copernicus en plusieurs passages sont fournies au travers de PEPS en niveau 2 à Theia.

Le Cesbio (laboratoire de recherche) récupère ces données pour les traiter au niveau trois pour identifier l’occupation des sols sur toute la France mensuellement.

IGN est après souvent l’intermédiaire pour aider les territoires à utiliser cette donnée de variation mensuelle de l’occupation du sol.

Data Terra - accès à la donnée
Les données "brutes" sont transformées en informations sur l'occupation des sols

Les plateformes d’accès aux images satellitaires

Pour mieux comprendre les différentes sources de données images, ainsi que les sources où on peut les obtenir et leurs conditions d’utilisation, voici un récapitulatif des différentes typologies et plateformes d’accès.

Très Haute Résolution

Données images généralement payantes mais gratuites sous conditions, issues des satellites Pléiades / SPOT 6/7, etc.

Haute Résolution

Données images publiques et gratuites, issues des satellites Landsat et Sentinel -Programme européen Copernicus-

 

Géosud, données images pour la communauté scientifique

Dans le cadre de la mise à disposition de données spatiales pour la communauté scientifique, de nombreux phénomènes peuvent être observés et suivis, tels que la fonte des glaces (images régulières des glaciers en Himalaya, Pôle Nord, Pôle Sud, Andes, Montblanc), le taux de végétalisation des villes, la mesure de l’étalement urbain…

GEOSUD permet d’accéder librement à une base d’imagerie satellitaire actualisée du territoire national : couvertures annuelles haute résolution, couvertures régionales d’archive, images sur des zones plus restreintes…

Données spatiales et accompagnement pour matérialiser vos innovations

Nos laboratoires techniques vous ouvrent leurs portes pour matérialiser et tester vos solutions à l'aide de jeux de données spatiales et de dispositifs d’accompagnement.

En savoir plus

Picto Valo 1